Les contes oraux n’ont pas disparu avec Internet

Publié le 21 février 2017

Des élèves de l’école française André Malraux de Bobo-Dioulasso répondent aux globe-reporters Nawel, Alex, Anis, Tabsine, Antoire et Théo du lycée Albert Einstein de Sainte-Généviève-des-Bois (91). Où il est question de légendes et autres histoires.

Culture et francophonie

Tatiana, l’envoyée spéciale des globe-reporters, a été reçue à l’école française André Malraux de Bobo-Dioulasso où elle a visité plusieurs classes et répondu aux élèves curieux d’en savoir plus sur le projet, mais aussi profitant de la visite d’une journaliste professionnelle pour lui poser des questions.

Des élèves de 4ème et leur professeur, Mme Herggot, ont décidé de travailler en équipe pour répondre aux questions des globe-reporters sur les traditions orales au Burkina Faso. Après avoir réfléchi ensemble au questionnaire envoyée par les élèves français, ils se sont répartis les rôles. Hassan, désigné comme le porte-parole du groupe, lit les réponses aux questions qui sont lues par les autres membres du groupe. Une interview collective ! Voici les réponses.

Sources photographiques

Jean-Jacques, Marie-Jeanne, Saïda, Hassan, Aboubaker et Sienza préparent leurs réponses avec l’envoyée spéciale des globe-reporters.
Jean-Jacques, Marie-Jeanne, Saïda, Hassan, Aboubaker et Sienza préparent leurs réponses avec l’envoyée spéciale des globe-reporters.
Hassan lit les réponses. Aboubaker est le techncien son et les enregistre. Jean-Jacques prend les photos
Hassan lit les réponses. Aboubaker est le techncien son et les enregistre. Jean-Jacques prend les photos
Shaisa est burkinabée. Elle est en 5ème à André Malraux.
Shaisa est burkinabée. Elle est en 5ème à André Malraux.
Marie-Jeanne est canadienne, habite à Bobo-Dioulasso et étudie à l’école française André Malraux.
Marie-Jeanne est canadienne, habite à Bobo-Dioulasso et étudie à l’école française André Malraux.
Jean-Jacques, Marie-Jeanne, Saïda, Hassan, Aboubaker et Sienza préparent leurs réponses avec l’envoyée spéciale des globe-reporters.
Hassan lit les réponses. Aboubaker est le techncien son et les enregistre. Jean-Jacques prend les photos
Shaisa est burkinabée. Elle est en 5ème à André Malraux.
Marie-Jeanne est canadienne, habite à Bobo-Dioulasso et étudie à l’école française André Malraux.

Sources sonores

  • Présentations

  • Premières questions.

  • Questions suivantes.

  • Dernières questions.

Sources vidéo

L’histoire de Mami Wata racontée par Jean-Jacques.

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Rectorat de Paris
  • Fondation SNCF