« Les réfugiés ne vivent pas tous dans les camps », explique le CREDO

Publié le 20 février 2017

Sandrine NEGALO travaille pour l’ONG CREDO qui agit en étroite collaboration avec le Haut Commissariat pour les Réfugiés des Nations Unies (UNHCR). Elle répond aux questions des globe-reporters Hadja, Alexis et Alex du collège Varèse de Paris.

Droits humains et solidarité

Au Burkina Faso, comme dans d’autres pays, il n’est jamais facile pour un journaliste de travailler sur le sort des réfugiés. C’est comme un coin sombre que les autorités ne veulent pas éclairer. Il existe 2 camps de réfugiés au Burkina. Pour en savoir plus, l’envoyée spéciale des globe-reporters a envoyé de nombreux courriels restés sans réponse. Ses coups de téléphone ont souvent sonné dans le vide.

Le bâtiment où se situe le CREDO à Ouagadougou.

Alors que le séjour se terminait, Tatiana a alors décidé de tenter sa chance en se présentant sans rendez-vous. Comme la chance sourit aux journalistes quand ils sont audacieux, après un premier refus elle a découvert le siège de l’organisation chrétienne de Secours et Développement, le CREDO.

CREDO est au deuxième étage et aide les réfugiés urbains.

Le CREDO au centre de Ouagadougou, dans un immeuble modeste. C’est là qu’elle a rencontré Sandrine NEGALO, une des responsables de cette organisation non gouvernementale qui existe depuis 20 ans et qui aide les réfugiés qui arrivent au Burkina Faso fuyant guerres et conflits, dictatures et autres dangers.

Sandrine NEGALO est la responsable d’éducation de CREDO et coordonne les programmes d’éducation des enfants réfugiés.

S’il était désormais trop tard pour se rendre dans les camps au nord du pays, la rencontre fut intéressante puisqu’on découvre qu’il y a des réfugiés dont on ne parle jamais. C’est justement avec ceux-là que le CREDO travaille.

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter et présenter CREDO ?

  • Question bonus : en entrant dans vos bureaux, on lit que CREDO s’occupe des réfugiés urbains. Qui sont les réfugiés urbains ?

  • Comment les aidez-vous ?

  • Depuis combien de temps aidez-vous les réfugiés ?

  • Qui sont ces réfugiés urbains ? D’où viennent-ils ?

  • Combien de réfugiés sont recensés à Ouagadougou ?

  • Que se passe-t-il pour les réfugiés qui ne rentrent pas rapidement dans leur pays ?

  • Combien faut-il de temps pour que les réfugiés puisse être naturalisé au Burkina Faso ?

  • Quelle est la situation dans les camps de réfugiés au Burkina Faso ?

  • De quelles nationalités sont les réfugiés des 2 camps qui existent au Burkina Faso ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Rectorat de Paris
  • Fondation SNCF