« La consommation de drogue est une affaire de tous : police, état, leaders religieux et parents, surtout les parents », Mariam Diallo

Publié le 20 février 2017

Mariam DIALLO est la secrétaire permanente du Comité national de lutte contre la drogue du Burkina Faso. Elle répond aux questions préparées par les globe-reporters Naïma et Ariane du lycée La Salle Saint-Charles de Saint-Pierre de la Réunion et aux questions de Nawel, Alex, Anis, Tabsine, Antoine et Théo du lycée Einstein Sainte-Geneviève-des-Bois (91).

Economie, histoire et politique

Après 6 semaines de reportage, l’envoyée spéciale des globe-reporters a bien cru quitter le pays sans avoir réussi à trouver un interlocuteur pour parler du problème de la drogue en milieu scolaire. Après de nombreux messages et d’encore plus nombreux appels téléphoniques, Tatiana n’avait toujours pas de rendez-vous la veille de son départ du pays. En dernier recours, elle s’est rendue sur place sans rendez-vous et… Coup de chance. Madame Mariam Diallo était sur place, disponible, et a accepté de répondre aux questions des globe-reporters. Après des semaines de recherche, cette enquête était bouclée en 30 minutes.

Mariam DIALLO est la secrétaire permanente du Comité national de lutte contre la drogue du Burkina Faso. C’est l’organisme qui coordonne les actions de prévention, la lutte contre les trafiquants et l’accompagnement thérapeutique des malades. Le comité travaille donc avec des ministères, des associations de la société civile, avec des établissements scolaires et de nombreux autres acteurs impliqués dans la lutte contre la consommation et la vente des drogues dans les écoles et collèges.

Mariam DIALLO, secrétaire permanente du Comité national de lutte contre la drogue.

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter et présenter l’organisme pour lequel vous travaillez ?

  • Quelles sont vos principales missions ?

  • Y a-t-il un problème de drogue au sein des établissements scolaires ? Le milieu scolaire est-il préservé ou menacé ?

  • Est-ce que la situation est la même dans tout le pays ?

  • Avez-vous quelques chiffres et statistiques ?

  • Est-ce qu’il y a un âge critique ?

  • Quelles sont les drogues consommées au Burkina Faso ?

  • Lors de la 27ème journée mondiale de lutte contre la drogue, le Burkina s’est engagé à protéger le milieu scolaire et à mettre une stratégie de prévention. Est-il possible de tirer un premier bilan après quelques mois ?

  • Est-ce facile pour les élèves de trouver des drogues ?

  • Est-ce qu’il existe des centres de désintoxication ?

  • Quelles sont les sanctions pour les trafiquants ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Rectorat de Paris
  • Fondation SNCF