Travailler dans le domaine de la santé ; les rêves d’Ali et de Faisatu, élèves du Lycée de Nagréongo

Publié le 29 janvier 2017

Ali SISE et Faisatu NKIAMA sont des élèves brillants avec des moyennes entre 15 et 17. Tous les deux sont venus à Nagréongo pour étudier au lycée départemental. Faisatu est originaire de l’est du pays. La famille d’Ali habite à Ouagadougou. Ils répondent aux questions des globe-reporters Hanna, Bahia, Ines, N’deyé, Promethée et Jeanne du collège Paul Verlaine de Paris.

Education et jeunesse

Pour trouver des élèves volontaires pour répondre aux questions des globe-reporters, Tatiana, l’envoyée spéciale au Burkina a expliqué le projet à l’équipe des enseignants du lycée. Ils ont décidé de lancer un message via les haut-parleurs. 2 élèves se sont présentés. L’envoyée spéciale et les 2 volontaires se sont installés dans une salle de cours qui était vide.

Ali et Faisatu, nos 2 volontaires, aiment bien l’ambiance de la petite ville de Nagréongo où il sont venus pour poursuivre leurs études. Ils pensent tout de même que le lycée a besoin d’améliorations. Par exemple, il y a peu des endroits à l’ombre dans la cour du lycée départemental alors qu’il fait toujours très chaud.

Faisatu et Ali ont quelque chose en commun : ils veulent tous les deux faire des études dans le domaine de la santé. Ali voudrait être médecin et enseigner l’importance de sauver des vies et de maintenir les gens en bonne santé. Faisatu, elle, rêve de devenir sage-femme et de sensibiliser les femmes de Burkina pour qu’elles accouchent dans les hôpitaux plutôt qu’à la maison. « C’est plus sur et tout le monde. Il y a moins de risques pour la maman comme pour le bébé », dit-elle.

Tous les deux logent près du lycée, mais certains élèves du lycée parcourent plus de 7 kilomètres pour venir en classe. « Ils viennent tous à vélo chaque matin. Ils restent dans les environs lors de la pause déjeuner et rentrent chez eux l’après-midi après les cours », explique Ali. « On profite de cette pause déjeuner pour étudier ensemble puisque nous n’avons pas assez de professeurs ou de classes d’appui », dit Faisatu. « On manque de professeurs dans ce lycée », précise Ali.

Sources photographiques

Faisatu NKIAMA est en 5ème et veut étudier pour devenir sage-femme.
Faisatu NKIAMA est en 5ème et veut étudier pour devenir sage-femme.
Faisatu NKIAMA participe avec tous les élèves au nettoyage de sa classe puisque le Lycée de Nagréongo n’a pas de service de nettoyage.
Faisatu NKIAMA participe avec tous les élèves au nettoyage de sa classe puisque le Lycée de Nagréongo n’a pas de service de nettoyage.
Ali SISE est en 4ème. Il voudrait étudier de la médecine et enseigner à l’université.
Ali SISE est en 4ème. Il voudrait étudier de la médecine et enseigner à l’université.
Ali SISE, aimerait que son lycée ait une clôture pour empêcher les animaux d’y vadrouiller et qu’il y ait plus de professeurs.
Ali SISE, aimerait que son lycée ait une clôture pour empêcher les animaux d’y vadrouiller et qu’il y ait plus de professeurs.
Des étudiantes font leurs devoirs à l’ombre d’un des bâtiments de l’administration du Lycée.
Des étudiantes font leurs devoirs à l’ombre d’un des bâtiments de l’administration du Lycée.
Des enfants non scolarisés vendent du jus et du pain à un étudiant pendant la pause déjeuner aux portes du lycée.
Des enfants non scolarisés vendent du jus et du pain à un étudiant pendant la pause déjeuner aux portes du lycée.
Le vélo est le moyen de transport le plus utilisé pour les élèves pour venir au lycée.
Le vélo est le moyen de transport le plus utilisé pour les élèves pour venir au lycée.
Cours d’histoire dans une classe de 3ème.
Cours d’histoire dans une classe de 3ème.
Quelques élèves profitent de la pause déjeuner pour préparer le cours de maths de l’après-midi.
Quelques élèves profitent de la pause déjeuner pour préparer le cours de maths de l’après-midi.
Des salles de classe du lycée et la cour.
Des salles de classe du lycée et la cour.
En l’absence de clôture, les animaux viennent parfois se promener dans le lycée.
En l’absence de clôture, les animaux viennent parfois se promener dans le lycée.
Cette classe pour les 3ème est généralement occupée par au moins 60 élèves.
Cette classe pour les 3ème est généralement occupée par au moins 60 élèves.
Faisatu NKIAMA est en 5ème et veut étudier pour devenir sage-femme.
Faisatu NKIAMA participe avec tous les élèves au nettoyage de sa classe puisque le Lycée de Nagréongo n’a pas de service de nettoyage.
Ali SISE est en 4ème. Il voudrait étudier de la médecine et enseigner à l’université.
Ali SISE, aimerait que son lycée ait une clôture pour empêcher les animaux d’y vadrouiller et qu’il y ait plus de professeurs.
Des étudiantes font leurs devoirs à l’ombre d’un des bâtiments de l’administration du Lycée.
Des enfants non scolarisés vendent du jus et du pain à un étudiant pendant la pause déjeuner aux portes du lycée.
Le vélo est le moyen de transport le plus utilisé pour les élèves pour venir au lycée.
Cours d’histoire dans une classe de 3ème.
Quelques élèves profitent de la pause déjeuner pour préparer le cours de maths de l’après-midi.
Des salles de classe du lycée et la cour.
En l’absence de clôture, les animaux viennent parfois se promener dans le lycée.
Cette classe pour les 3ème est généralement occupée par au moins 60 élèves.

Sources sonores

  • Ali : Peux-tu te présenter ?

  • Ali : Ton lycée est-il bien entretenu ?

  • Ali : Quelles études aimerais-tu faire plus tard ?

  • Ali : Le lycée est-il loin de chez toi ?

  • Faisatu : Peux-tu te présenter ?

  • Faisatu : Ton lycée est-il bien entretenu ?

  • Faisatu : Quelles études aimerais-tu faire plus tard ?

  • Faisatu : Le lycée est-il loin de chez toi ?

  • Faisatu : Comment te sens-tu dans cette ville nouvelle pour toi ?