Le CO2 coupable du réchauffement climatique : mythe ou réalité ?

Publié le 26 novembre 2016

Les scientifiques peuvent-ils s’être trompés en désignant le CO2 comme étant un gaz impliqué dans le réchauffement climatique ? La réponse d’Hervé Le Treut, climatologue à Igor, Rayan, Eduardo, Carlo Raphaël du Collège Français de Montréal.

Débats

Donald Trump aux Etats-unis, Nicolas Sarkozy pendant la campagne électorale pour les primaires de la droite, ont émis des doutes sur le réchauffement climatique. Pour le premier ce serait une invention des Chinois, pour le second, la conséquence d’un léger changement de l’axe de rotation de la terre. Rien à voir avec le CO2 émis par les utilisations d’énergies fossiles. Donald Trump et Nicolas Sarkozy ne sont pas des spécialistes de la question, contrairement à Hervé le Treut.

Le scientifique Hervé le Treut à la COP 22

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Pourquoi les médias et les grandes figures du monde ne cessent-ils d’argumenter que le dioxyde de carbone est dangereux alors qu’il y a des gaz beaucoup plus polluants pour notre planète (méthane, et certains gaz utilisés à des fins industrielles) ?

  • Le fait que le CO2 est polluant a-t-il été prouvé de façon solide ou ce n’est qu’une supposition ?

  • L’impact que possède le CO2 sur notre atmosphère est-il différent que ceux des autres gaz à effet de serre ? Si oui, lesquels ?

  • Il est calculé que la concentration actuelle de CO2 est équivalente à 400 ppm2, soit environ une moitié de dixième de pour cent de l’atmosphère totale. Même si cette concentration double, elle ne représentera qu’environ 0,10% du total. Quels sont les risques pour la santé publique d’une augmentation du volume de CO2 dans l’air ?

  • Plusieurs objectifs ambitieux quant à la réduction d’émissions de CO2 ont étés pris lors de la dernière COP avec l’Accord de Paris. Croyez-vous que les objectifs seront tenus ?

  • Le CO2 est pourtant nécessaire à la photosynthèse, qui permet au phytoplancton de produire la grande majorité de l’oxygène présent dans l’atmosphère. De plus, on observe un verdissement de la Terre depuis quelques années. Pourquoi donc réduire l’émission de ce gaz ?

  • Les biocarburants sont considérés comme "propres" par plusieurs. Pensez-vous que l’utilisation de ces carburants est réellement écologique par rapport aux carburants ordinaires (éthanol, par exemple), considérant que certains d’entre eux produisent tout de même du CO2 ?

  • Pourquoi, au lieu d’élaborer des objectifs de réduction du dioxyde de carbone, ce qui ralentirait la croissance du verdissement et la production d’oxygène, n’élaborerait-on pas des recherches pour savoir l’utiliser d’une manière qui serait bénéfique pour l’homme ?

  • Que pensez-vous du projet qui consisterait à injecter le CO2 dans les anciennes nappes de pétrole qui ont été pompées et ont laissé du vide ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer