Quel rôle pour la jeunesse dans les négociations ?

Publié le 28 novembre 2016

Karima Ghanem est Présidente du Centre International de Diplomatie au Maroc. Cette association, créée en 2011, est spécialisée dans la diplomatie citoyenne et plus spécialement dans le renforcement de capacités de la société civile et notamment des jeunes pour la prise de décision internationale. Elle répond aux interrogations des globe-reporters du lycée Maghreb El Arabi de Marrakech.

Débats

Karima Ghanem à la Cop22

Sources sonores

  • Quelles actions avez-vous menez avec les jeunes autour de la COP22 ?

  • Pourquoi est-il important selon vous que les jeunes soient mobilisés ?

  • Est-ce que les établissements marocains sont suffisamment mobilisés pour l’environnement ?

  • Pourquoi est-ce important de développer l’éducation en matière d’environnement ?

  • Est-ce qu’il faut intégrer un enseignement spécial « éducation écologique » dans les programmes scolaires ?

  • Comment les élèves au Maroc peuvent faire remonter leurs revendications aux politiques et influencer positivement sur les décisions ?

  • Comment les classes peuvent intégrer le programme des jeunes reporters de la Fondation Mohammed VI pour l’éducation à l’environnement ?

  • En quoi consiste l’autre programme de la Fondation intitulé « école verte » ?

  • Quels conseils pouvez-vous donner aux globe-reporters ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer