"Avec la rareté des précipitations, on observe une dégradation de la forêt d’arganiers", Sara Attaoui

Publié le 24 novembre 2016

La province d’Essaouira est une province agricole importante au Maroc, connue notamment, pour sa production d’olives et ses forêts d’arganiers. Quel impact le changement climatique peut avoir sur la production agricole ? Sara Attaoui est ingénieur agronome à la Direction provinciale de l’agriculture d’Essaouira. Elle répond aux questions des globe-reporters du lycée Akensous d’Essaouira.

Notre planète : Etat des lieux

Jeudi 17 novembre 2016, à l’occasion de la COP22 à Marrakech, trois organisations de chercheurs (l’IRD, le CDRT et la Fondation Friedrich Naumann) ont organisé une conférence consacrée à la présentation d’un rapport sur la vulnérabilité et l’adaptation au changement climatique dans la province d’Essaouira. Sous la forme d’un diagnostic, les chercheurs ont dressé le profil environnemental de la Province.

Cet événement s’inscrit dans le cadre du projet « Changement climatique, vers une mobilisation collective (2 CMC) » lancé en mars 2016 à Marrakech, et vise à approfondir la réflexion sur le changement climatique et à définir des actions pour limiter ses effets. (L’intégralité de ce diagnostique, concernant donc exclusivement la province d’Essaouira) est disponible dans le dossier à télécharger ci-dessous.)

Sources photographiques

Sara Attaoui, ingénieur agronome, est venue à la COP22 pour la conférence consacrée à la vulnérabilité de la province d’Essaouira
Sara Attaoui, ingénieur agronome, est venue à la COP22 pour la conférence consacrée à la vulnérabilité de la province d’Essaouira
La carte de fertilité des sols, en Zone verte de la Cop22.
La carte de fertilité des sols, en Zone verte de la Cop22.
Un mur d’informations sur l’agriculture dans le monde en Zone Verte de la Cop22.
Un mur d’informations sur l’agriculture dans le monde en Zone Verte de la Cop22.
Un mur d’informations sur la fertilisation raisonnée en Zone Verte de la Cop2.
Un mur d’informations sur la fertilisation raisonnée en Zone Verte de la Cop2.
Sara Attaoui, ingénieur agronome, est venue à la COP22 pour la conférence consacrée à la vulnérabilité de la province d’Essaouira
La carte de fertilité des sols, en Zone verte de la Cop22.
Un mur d’informations sur l’agriculture dans le monde en Zone Verte de la Cop22.
Un mur d’informations sur la fertilisation raisonnée en Zone Verte de la Cop2.

Sources sonores

  • Pourriez-vous décrire la situation agricole à Essaouira ?

  • Comment était la situation agricole à Essaouira autrefois ?

  • Quels sont les facteurs du changement climatique au niveau agricole ?

  • Est-ce que le changement climatique est une cause ? Comment influe-t-il sur la production agricole ?

  • Est-ce que Essaouira fait partie du plan Maroc vert ?

  • Qu’est-ce qui a été fait pour améliorer la situation agricole ?

  • Quelles sont les contributions possibles que tous les citoyens peuvent mettre en place ?

  • Est-ce que Essaouira pourra faire partie des régions agricoles importantes au Maroc ?

  • Comment jugez-vous la situation de l’arganier au Maroc ?

  • Est-ce que la surexploitation des arganiers contribue à la diminution du nombre d’hectares ?

  • Envisagez-vous un projet concernant la reforestation en arganier de la région d’Essaouira ?

  • L’élevage et les animaux causent-t-ils des dégâts sur les arganiers ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer