Jean-Guénolé Cornet est le directeur de l’ONF International qui est une filiale de l’Office National des forêts de France. Il répond aux questions des globe-reporters Serena, Jaquelin, Gisel et Zhaira Mae du collège Français de Montréal.

Notre planète : Etat des lieux

La communauté internationale met une forte pression sur les 8 pays qui se partagent la forêt amazonienne afin qu’ils parviennent à préserver ce que l’on appelle souvent « le poumon de la planète ». Sans grande réussite pour le moment : elle perd plus de 4 millions d’hectares par an, soit l’équivalent d’un terrain de football toutes les 7 secondes. À ce rythme, l’Amazonie pourrait avoir totalement disparu en 2150.

Jean-Guénolé à la COP 22

Sources sonores

  • Pouvez-vous présenter ?

  • Comment est-il possible de ralentir la déforestation ?

  • Comment peut-on couper des arbres en Amazonie sans affecter le climat ?

  • Comment la déforestation est-elle gérée en Amazonie ?

  • Quels sont les effets de la déforestation sur les territoires se trouvant autour de l’Amazonie ?

  • Quel est l’effet de la déforestation sur le climat ?

  • Quel est l’effet de la déforestation de l’Amazonie sur la faune ?

  • Si l’Amazonie disparaît que se passera-t-il ?

  • Aujourd’hui en France, il y a plus de forêts que sous Louis XIV. Le reboisement est donc une question de volonté, notamment volonté politique ?

  • Si l’on replantait des arbres après avoir exploité la forêt, combien de temps cela prendrait pour retrouver le climat initial ?

  • Comme l’Amérique du Sud dépend beaucoup de la forêt amazonienne, peut-elle survivre sans elle ?

  • Peut-on développer une gestion durable de la forêt amazonienne ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer