Ours polaires, manchots et autres questions. Interviews croisées de Françoise Gaill et de Romain Troublé.

Publié le 16 novembre 2016

Françoise Gaill est directrice du comité scientifique de la plateforme Océan et Climat. Elle est également chercheuse au CRNS. Romain Troublé dirige Tara Expéditions. Ils répondent aux questions des globe-reporters Samuel, Meryam, Maram et Noa de l’école Parc des Princes.

Populations humaines et animales

En Arctique et au Groenland, la fonte des glaces s’accélère à cause de l’augmentation de la température de l’eau. La fonte des glaces et le réchauffement de l’eau contribuent a l’élévation du niveau des mers.
Les régions du monde sont différemment affectées par cette montée des eaux. Les îles du Pacifique sont les premières concernées et risquent à termes de disparaître. Mais la France ne sera pas épargnée : la Camargue par exemple, et les départements d’outre-mer vont être touchés aussi. Plus directement encore, la fonte de la banquise va entraîner, à termes, la disparition de certaines espèces comme celle des ours polaires.
Pour mieux comprendre la situation, les mêmes questions ont été posées à deux spécialistes. Quand cela est possible, les journalistes essayent toujours d’avoir plusieurs points de vue sur un même sujet.

Sources photographiques

Françoise Gaill, directrice de la Plateforme Océan et Climat
Françoise Gaill, directrice de la Plateforme Océan et Climat
Citation de Françoise Gaill dans La Lettre d’information de l’Institut océanographique Paul Ricard.
Citation de Françoise Gaill dans La Lettre d’information de l’Institut océanographique Paul Ricard.
Un écran interractif sur les conséquences de la fonte des glaces pour les ours polaire - Pavillon français, zone bleu de la COP 22.
Un écran interractif sur les conséquences de la fonte des glaces pour les ours polaire - Pavillon français, zone bleu de la COP 22.
Un panneau d’information du Pavillon français.
Un panneau d’information du Pavillon français.
Françoise Gaill, directrice de la Plateforme Océan et Climat
Citation de Françoise Gaill dans La Lettre d’information de l’Institut océanographique Paul Ricard.
Un écran interractif sur les conséquences de la fonte des glaces pour les ours polaire - Pavillon français, zone bleu de la COP 22.
Un panneau d’information du Pavillon français.

Sources sonores

  • Françoise Gaill : Comment les ours polaires survivent-ils avec la fonte des glaces ?

  • Romain Troublé : Comment les ours polaires survivent-ils avec la fonte des glaces ?

  • Françoise Gaill : Est-ce que les enfants sont malades s’ils ne mangent pas et ne boivent pas ? Quelles sont ces maladies ?

  • Romain Troublé : Est-ce que les enfants sont malades s’ils ne mangent pas et ne boivent pas ? Quelles sont ces maladies ?

  • Françoise Gaill : De combien de cm a monté le niveau de la mer ?

  • Romain Troublé : De combien de cm a monté le niveau de la mer ?

  • Françoise Gaill : Est-ce que les manchots et les ours polaires vont disparaître ?

  • Romain Troublé : Est-ce que les manchots et les ours polaires vont disparaître ?

  • Françoise Gaill : Est-ce qu’un jour Marrakech sera submergée ?

  • Romain Troublé : Est-ce qu’un jour Marrakech sera submergée ?

  • Françoise Gaill : Comment faut-il faire pour stopper les inondations ?

  • Romain Troublé : Comment faut-il faire pour stopper les inondations ?

  • Françoise Gaill : Combien de glaciers fondent par jour ?

  • Romain Troublé : Combien de glaciers fondent par jour ?

  • Françoise Gaill : Où y’a-t-il des glaciers ?

  • Romain Troublé : Où y’a-t-il des glaciers ?

  • Françoise Gaill : Est-ce qu’un jour la terre sera submergée par l’eau ?

  • Romain Troublé : Est-ce qu’un jour la terre sera submergée par l’eau ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer