Tizi N’oucheg : un village fantôme qui retrouve la vie (partie 2)

Publié le 14 novembre 2016

Partout dans les pays du sud, le constat est le même : l’eau se raréfie. Dans les montagnes de l’Atlas, les villageois le constatent depuis environ 15 ans : le niveau des oueds, les rivières de montagne, baisse. Et qui dit moins, dit moins de vie. Enquête par les globe-reporters Amel et Soumaïa du lycée Jules Guesde de Montpellier. Seconde partie du reportage.

Populations humaines et animales

Rachid Mandili est ravi d’accueillir les envoyées spéciales des globe-reporters dans son village pour parler de son expérience.

Sources photographiques

En route vers l’Atlas
En route vers l’Atlas
Le village de Tazitant
Le village de Tazitant
L’oued Ourika
L’oued Ourika
La piste qui conduit au gîte de Rachid Mandili
La piste qui conduit au gîte de Rachid Mandili
Le village de Tizi N’oucheg
Le village de Tizi N’oucheg
Dans les rues de Tizi N’oucheg
Dans les rues de Tizi N’oucheg
Rachid Mandili
Rachid Mandili
Il a neigé il y a 10 jours dans l’Atlas
Il a neigé il y a 10 jours dans l’Atlas
Les tuyaux qui alimentent les maisons en eau potable
Les tuyaux qui alimentent les maisons en eau potable
Le plateau aquifère qui alimente Tizi N’Oucheg est en haut des falaises
Le plateau aquifère qui alimente Tizi N’Oucheg est en haut des falaises
Le bassin qui recueille l’eau qui sert à l’irrigation grâce à un réseau de canalisations
Le bassin qui recueille l’eau qui sert à l’irrigation grâce à un réseau de canalisations
En route vers l’Atlas
Le village de Tazitant
L’oued Ourika
La piste qui conduit au gîte de Rachid Mandili
Le village de Tizi N’oucheg
Dans les rues de Tizi N’oucheg
Rachid Mandili
Il a neigé il y a 10 jours dans l’Atlas
Les tuyaux qui alimentent les maisons en eau potable
Le plateau aquifère qui alimente Tizi N’Oucheg est en haut des falaises
Le bassin qui recueille l’eau qui sert à l’irrigation grâce à un réseau de canalisations

Sources sonores

  • Comment avez-vous décidé de fixer le prix de l’eau ?

  • Quels autres aménagements vous avez faits dans votre village ?

  • Qu’est-ce que ça donne en plus au village tous ces aménagements ?

  • D’autres villages sont-ils associés à votre démarche ? Êtes-vous ce qu’on pourrait appeler un « village modèle » ?

  • Est-ce que vous êtes allé les voir ou est-ce qu’ils sont venus voir ce que vous faisiez ?

  • Comment l’exemple de vos réalisations peut-il être repris par des habitants d’autres villages ? Est-ce que ces villages ont un Rachid Mandili dans chaque village ?

  • Les enfants de l’école dans vos projets et dans ces réalisations ?

  • Des touristes viennent-ils jusqu’à votre village ? Quel type d’hébergements pouvez-vous leur proposer ?

  • Comment pouvez-vous les inviter à ne pas consommer trop d’eau eux-mêmes ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Label COP 22
  • Insitut Français de Marrakech
  • Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer