Ours asiatiques, tigres, pangolins : une faune en danger d’extinction ?

Publié le 21 janvier 2017

Elodie Guillon est "campagne mobilization advisor", c’est-à-dire qu’elle est en charge de l’organisation de campagnes de sensibilisation du public pour l’ONG World Animal Protection, qui s’occupe de la protection des animaux. Elle répond aux questions des globe-reporters de l’école Ourcq, à Paris, et de Léo, Kiéran, Rayan, Dylan, Diewson et Vinny du Collège Jean Lafosse à la Réunion.

Développement durable et environnement

Elodie travaille à Bangkok, en Thaïlande. Nous prenons donc rendez-vous par Skype : nous sommes sur le même fuseau horaire. En effet, j’ai contacté d’autres associations de défense des animaux au Vietnam, mais elles sont soit spécialisées sur les animaux sauvages, soit sont plus tournées vers les questions environnementales. Et Elodie connaît bien les problématiques du Vietnam. Pour elle, il faut protéger l’ours brun asiatique. 

L’ours brun asiatique, appelé aussi ours à bile, est victime du trafic d’animaux en raison de sa bile, très recherchée dans toute l’Asie pour ses soit-disant vertus thérapeutiques. Mais l’ours asiatique n’est pas le seul animal à être mal traité au Vietnam. Le pangolin, un petit animal à écailles, est chassé pour les mêmes raisons. Sans parler des tigres, dont il resterait moins de 3200 spécimens dans le monde. En Asie, 1755 tigres ont été tués entre 2000 et 2015, soit environ deux par semaine, selon les chiffres d’une étude menée par l’ONG Traffic et l’ONG WWF en 2016. Et le Vietnam fait partie des pays où il existe encore des fermes d’élevage illégales de tigres.

En novembre dernier, le Prince William, héritier de la couronne britannique, avait fait le déplacement jusque Hanoï pour mettre en garde le pays contre le trafic illégal des animaux sauvages...

Sources photographiques

01 Entre 2000 et 2015, 1755 tigres auraient été tués en Asie. 30% de ces tigres tués étaient issus des fermes d’élevage illégales, comme il en existe au Vietnam.
01 Entre 2000 et 2015, 1755 tigres auraient été tués en Asie. 30% de ces tigres tués étaient issus des fermes d’élevage illégales, comme il en existe au Vietnam.
Une maman pangolin et son petit. Les pangolins sont chassés pour leurs écailles à qui les médecines traditionnelles prêtent des vertus médicinales.
Une maman pangolin et son petit. Les pangolins sont chassés pour leurs écailles à qui les médecines traditionnelles prêtent des vertus médicinales.
L’ours asiatique, ou ours à bile, est aussi en danger d’extinction.
L’ours asiatique, ou ours à bile, est aussi en danger d’extinction.
Elodie Guillon est en charge de l’organisation de campagnes de sensibilisation du public pour l’ONG World Animal Protection.
Elodie Guillon est en charge de l’organisation de campagnes de sensibilisation du public pour l’ONG World Animal Protection.
01 Entre 2000 et 2015, 1755 tigres auraient été tués en Asie. 30% de ces tigres tués étaient issus des fermes d’élevage illégales, comme il en existe au Vietnam.
Une maman pangolin et son petit. Les pangolins sont chassés pour leurs écailles à qui les médecines traditionnelles prêtent des vertus médicinales.
L’ours asiatique, ou ours à bile, est aussi en danger d’extinction.
Elodie Guillon est en charge de l’organisation de campagnes de sensibilisation du public pour l’ONG World Animal Protection.

Sources sonores

  • Combien d’animaux y a-t-il au Vietnam ?

  • Quels sont les types d’animaux sauvages ?

  • Quels animaux peut-on trouver dans les fermes ?

  • Est-ce qu’il y a des animaux de compagnie ?

  • Quel est l’animal préféré des Vietnamiens ?

  • Est-ce qu’il y a des espèces d’animaux protégées au Vietnam ?

  • Pourquoi certaines espèces animales sont menacées ? Quelles sont les causes de leur disparition ?

  • Des réserves sont-elles créer pour protéger ces animaux qui risquent de disparaître ?

  • Les Vietnamiens prennent-ils conscience du rôle qu’ils doivent jouer pour protéger leur faune ?

  • Le gouvernement débloque-t- il des fonds pour soutenir un programme d’aide à la protection de certaines espèces ?

  • Si quelqu’un s’attaque à ces espèces menacées, qu’encourt-il ?

  • Avez-vous l’impression que les habitants comprennent votre action ? Comment leur expliquez-vous votre engagement ?

  • Y a-t- il des actions de sensibilisation menées dans les écoles pour faire naître une conscience et une responsabilisation des hommes dans la nature ?

  • Question bonus : avez-vous eu des problèmes avec le gouvernement vietnamien ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam