"Les femmes vietnamiennes ont moins de droits que les femmes en Europe"

Publié le 15 février 2017

C’est l’un des musées les plus visités à Hanoi. Le Musée des femmes de Hanoi nous révèle beaucoup sur le rôle des femmes dans la société vietnamienne. Nous l’avons visité avec Vu Van Tuyên, qui dirige une agence de voyages, Travelogy. Il répond aux questions des élèves du collège Camille Claudel à Paris.

Droits humains et solidarité

Etre femme au Vietnam ou être femme en France : voilà deux réalités bien différentes. "En Europe, les femmes ont plus de droits. Ici, leur avis est moins écouté en famille", explique Vu Van Tuyên, le guide qui nous accompagne dans la visite du Musée des femmes, à Hanoi. "Et puis, elles doivent toujours choisir entre l’indépendance, la carrière, ou la vie de famille." Est-ce si différent en France ?

Il est vrai qu’au Vietnam, les mariages arrangés existent encore dans certaines régions, selon Tuyên. Et au cours de notre visite au musée, nous avons pu voir que les femmes étaient glorifiées par rapport à leur engagement envers la communauté : des femmes combattantes contre les Français et les Américains pendant les guerres, au foyer à s’occuper des enfants, ou travailleuses dans les champs. 

"On n’a pas l’habitude que les femmes soient trop indépendantes chez nous... Il nous faut le temps de nous habituer", justifie Vu Van Tuyên. Tradition et modernité se mêlent, mais la transition n’est pas forcément évidente dans la société.

Sources photographiques

Le musée des femmes, à Hanoi.
Le musée des femmes, à Hanoi.
A l’entrée du musée, ces portraits de vieilles femmes.
A l’entrée du musée, ces portraits de vieilles femmes.
Le photographe est un français ! Il s’apelle Rehahn et est né en Normandie ! Allez voir son site : http://www.rehahnphotographer.com/bio-rehahn-photography/
Le photographe est un français ! Il s’apelle Rehahn et est né en Normandie ! Allez voir son site : http://www.rehahnphotographer.com/bio-rehahn-photography/
Auteur d’un livre sur le Vietnam, Réhahn collabore notamment à la prestigieuse revue National Geographic.
Auteur d’un livre sur le Vietnam, Réhahn collabore notamment à la prestigieuse revue National Geographic.
De près et sur d’immenses affiches, ces photos sont impressionnantes !
De près et sur d’immenses affiches, ces photos sont impressionnantes !
A l’intérieur du musée, une grande statue symbolise la puissance de la femme vietnamienne.
A l’intérieur du musée, une grande statue symbolise la puissance de la femme vietnamienne.
Dans ce musée, vous pouvez découvrir les tenues traditionnelles des minorités ethniques : il y en 54 au Vietnam.
Dans ce musée, vous pouvez découvrir les tenues traditionnelles des minorités ethniques : il y en 54 au Vietnam.
Notre guide Vu Van Tuyên nous fait visiter !
Notre guide Vu Van Tuyên nous fait visiter !
Dans certaines minorités du Vietnam, les femmes ont les dents noires à cause des fruits qu’elles mangent. C’est un signe de fierté ; ces dents noires sont sources de respect.
Dans certaines minorités du Vietnam, les femmes ont les dents noires à cause des fruits qu’elles mangent. C’est un signe de fierté ; ces dents noires sont sources de respect.
es tenues traditionnelles ressemblent à celles portées lors de la fête du Têt, le nouvel an lunaire qui a lieu fin janvier.
es tenues traditionnelles ressemblent à celles portées lors de la fête du Têt, le nouvel an lunaire qui a lieu fin janvier.
Vous pouvez aussi voir des affiches destinées à valoriser une femme vietnamienne combattante, au foyer, dévouée au travail et à la famille.
Vous pouvez aussi voir des affiches destinées à valoriser une femme vietnamienne combattante, au foyer, dévouée au travail et à la famille.
Les héroïnes de la société vietnamienne sont celles qui ont combattu, très jeunes, contre la France et les Etats-Unis lors des deux guerres du Vietnam, et l’ont payé parfois au prix de leur vie.
Les héroïnes de la société vietnamienne sont celles qui ont combattu, très jeunes, contre la France et les Etats-Unis lors des deux guerres du Vietnam, et l’ont payé parfois au prix de leur vie.
Ces chapeaux de forme conique symbolisent le Ying et le Yang, l’harmonie.
Ces chapeaux de forme conique symbolisent le Ying et le Yang, l’harmonie.
Clairement, la femme vietnamienne est valorisée ici pour son aspect traditionnel, dévoué à la société avant tout. Loin, très loin, de la vision que l’on peut avoir parfois en France. Merci à notre guide Vu Van Tuyên pour ses explications.
Clairement, la femme vietnamienne est valorisée ici pour son aspect traditionnel, dévoué à la société avant tout. Loin, très loin, de la vision que l’on peut avoir parfois en France. Merci à notre guide Vu Van Tuyên pour ses explications.
Le musée est visité par beaucoup de touristes.
Le musée est visité par beaucoup de touristes.
Et les photos du photographe Rehahn ne laissent personne indifférent.
Et les photos du photographe Rehahn ne laissent personne indifférent.
Une dernière pour la route !
Une dernière pour la route !
Le musée des femmes, à Hanoi.
A l’entrée du musée, ces portraits de vieilles femmes.
Le photographe est un français ! Il s’apelle Rehahn et est né en Normandie ! Allez voir son site : http://www.rehahnphotographer.com/bio-rehahn-photography/
Auteur d’un livre sur le Vietnam, Réhahn collabore notamment à la prestigieuse revue National Geographic.
De près et sur d’immenses affiches, ces photos sont impressionnantes !
A l’intérieur du musée, une grande statue symbolise la puissance de la femme vietnamienne.
Dans ce musée, vous pouvez découvrir les tenues traditionnelles des minorités ethniques : il y en 54 au Vietnam.
Notre guide Vu Van Tuyên nous fait visiter !
Dans certaines minorités du Vietnam, les femmes ont les dents noires à cause des fruits qu’elles mangent. C’est un signe de fierté ; ces dents noires sont sources de respect.
es tenues traditionnelles ressemblent à celles portées lors de la fête du Têt, le nouvel an lunaire qui a lieu fin janvier.
Vous pouvez aussi voir des affiches destinées à valoriser une femme vietnamienne combattante, au foyer, dévouée au travail et à la famille.
Les héroïnes de la société vietnamienne sont celles qui ont combattu, très jeunes, contre la France et les Etats-Unis lors des deux guerres du Vietnam, et l’ont payé parfois au prix de leur vie.
Ces chapeaux de forme conique symbolisent le Ying et le Yang, l’harmonie.
Clairement, la femme vietnamienne est valorisée ici pour son aspect traditionnel, dévoué à la société avant tout. Loin, très loin, de la vision que l’on peut avoir parfois en France. Merci à notre guide Vu Van Tuyên pour ses explications.
Le musée est visité par beaucoup de touristes.
Et les photos du photographe Rehahn ne laissent personne indifférent.
Une dernière pour la route !

Sources sonores

  • Qu’est-ce que le musée de la femme ?

  • Qu’est-ce qu’on trouve comme collections au musée de la femme ?

  • Qui l’a construit et dans quel but ?

  • Y a-t- il d’autres musées de la femme dans le pays ?

  • Les femmes ont-elles les même droits que les hommes ?

  • Est-ce que les femmes gagnent le même salaire que les hommes ?

  • Est-ce qu’il y a des mariages forcés au Vietnam ?

  • Depuis quand les femmes le droit de vote ?

  • Y a-t- il des femmes célèbres au Vietnam ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam