"Le niveau de protection sociale est moins bon qu’en France mais il y a une solidarité familiale"

Publié le 9 janvier 2017

Lan NGO est professeure de français à l’université d’économie nationale de Hanoi. Elle répond aux questions sur la pauvreté au Vietnam des élèves de seconde Bac Pro Aide services soins à la personne du lycée professionnel Magnan de Nice.

Economie, histoire et politique

Lan Ngo est professeure d’économie à l’université d’économie nationale de Hanoi. 

Comment s’organise la solidarité au Vietnam, dans un pays où la plupart des gens n’ont même pas de compte bancaire, pas de retraite, et où le secteur informel est très important ? Est-ce que la solidarité familiale remplace la solidarité de l’Etat et des associations telle qu’on l’a connaît en France ?

La professeure de français Lan NGO, spécialisée sur l’économie, répond aux questions des globe-reporters.

Sources sonores

  • Comment explique-t- on la présence de cette pauvreté ?

  • Que fait-on pour les gens dans le besoin et quel est leur avenir ?

  • Existe-t-il des associations caricatives ?

  • Y-a-t-il une solidarité qui s’organise entre les pauvres et les riches ?

  • Quelle est la place des personnes âgées dans la société vietnamienne ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam