"Le gouvernement essaie de promouvoir le tourisme au Vietnam à travers le monde"

Publié le 6 janvier 2017

Il s’appelle VU VAN Tuyên, mais vous pouvez l’appeler Antoine. "C’est mon prénom français !" s’amuse ce fondateur d’une agence de voyages, Travelogy. Le tourisme est-il un enjeu pour le développement du Vietnam ? Tuyên répond aux questions d’Emmanuel, Elodie, Indiren et Alan du collège Jean Lafosse à La Réunion sur le tourisme au Vietnam.

Economie, histoire et politique

C’est un "baby-boomer", né après 1975, à la fin de la guerre contre les Américains. Et comme beaucoup de baby-boomers vietnamiens, VU VAN Tuyên a, dit-il, envie de voyager, de découvrir d’autres cultures. "Le Vietnam a une forte croissance, la philosophie des jeunes aujourd’hui n’est plus la même que celle de nos parents, qui voulaient économiser avant tout. On veut profiter de la vie." 

Après avoir été guide pour des groupes de touristes français pendant une quinzaine d’années, Tuyên a décidé de fonder son agence de guides touristiques. "Je pratique moins mon français qu’auparavant !", nous glisse ce père de deux enfants en riant, dans un français impeccable. 

Nous avons passé la journée ensemble, au Musée des femmes de Hanoi puis dans le quartier Phoco, un quartier touristique avec de vieilles maisons datant, pour certaines, du 18e siècle. Tuyên a traduit les interviews, n’hésitant pas à aller au contact des gens pour leur proposer d’être interviewés, comme un vrai journaliste. 

Merci VU VAN Tuyên pour cette découverte du Vietnam !

Sources photographiques

Vu Van Tuyên a 41 ans et deux enfants, un garçon de 8 ans, Cuchg, et une fille de 5 ans, Quynh Anh.
Vu Van Tuyên a 41 ans et deux enfants, un garçon de 8 ans, Cuchg, et une fille de 5 ans, Quynh Anh.
Vu Van Tuyên nous montre des habits traditionnels au Musée des femmes, à Hanoi, le 5 janvier 2017.
Vu Van Tuyên nous montre des habits traditionnels au Musée des femmes, à Hanoi, le 5 janvier 2017.
Đà Nẵng est la quatrième ville du pays et connaît un bon économique depuis plusieurs années comme en attestent ses nombreux et récents gratte-cels.
Đà Nẵng est la quatrième ville du pays et connaît un bon économique depuis plusieurs années comme en attestent ses nombreux et récents gratte-cels.
Le site de My Son s’est développé du IVe au XIIIe siècle de notre ère. Il fut la capitale religieuse et politique du royaume de Champa. Lieu unique en Asie-du-sud-est, il est très prisé des touristes. ©creative commons CC0
Le site de My Son s’est développé du IVe au XIIIe siècle de notre ère. Il fut la capitale religieuse et politique du royaume de Champa. Lieu unique en Asie-du-sud-est, il est très prisé des touristes. ©creative commons CC0
La célèbre baie d’Ha-Long où les bateaux touristiques sont de plus en plus une source de pollution. ©pixabay creative commons CC0
La célèbre baie d’Ha-Long où les bateaux touristiques sont de plus en plus une source de pollution. ©pixabay creative commons CC0
Vu Van Tuyên a 41 ans et deux enfants, un garçon de 8 ans, Cuchg, et une fille de 5 ans, Quynh Anh.
Vu Van Tuyên nous montre des habits traditionnels au Musée des femmes, à Hanoi, le 5 janvier 2017.
Đà Nẵng est la quatrième ville du pays et connaît un bon économique depuis plusieurs années comme en attestent ses nombreux et récents gratte-cels.
Le site de My Son s’est développé du IVe au XIIIe siècle de notre ère. Il fut la capitale religieuse et politique du royaume de Champa. Lieu unique en Asie-du-sud-est, il est très prisé des touristes. ©creative commons CC0
La célèbre baie d’Ha-Long où les bateaux touristiques sont de plus en plus une source de pollution. ©pixabay creative commons CC0

Sources sonores

  • Quel type de tourisme est privilégié au Vietnam ? (religieux, historique, culturel, gastronomique, balnéaire, sportif…)

  • Le tourisme est-ce un loisir des étrangers ou pour les vietnamiens du Vietnam aussi ?

  • Quels sont les lieux les plus visités au Vietnam ?

  • Y a-t- il des monuments antérieurs à l’an 0 au Vietnam ?

  • Quels sont les monuments patrimoniaux très importants dans la vie des Vietnamiens ? Sont-ils les mêmes que pour les touristes étrangers ?

  • Le nombre de visiteurs étrangers a-t- il tendance à baisser ou à augmenter ? Quelle tendance suit le tourisme intérieur ?

  • Quelle est la politique touristique du Vietnam ?

  • Question bonus : Que fait le gouvernement vietnamien pour protéger les sites touristiques ?

  • Question bonus : Est-ce qu’il y a des limites au développement du tourisme au Vietnam ?

  • Question bonus : un message pour les globe-reporters ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam