"Les premières victimes de la route au Vietnam sont les jeunes et les motards"

Publié le 5 janvier 2017

C’est l’une des choses les plus surprenantes lorsqu’on arrive au Vietnam : il y a des scooters partout ! Certains passent quand même le permis de conduire. Et pour ça, comme en France, il y des moniteurs d’auto-école, comme Hong Kha TRUONG, à qui nous avons posé les questions des globe-reporters Melvyne, Océane, Sullina et Malory du collège Jean Lafosse à La Réunion.

Vie quotidienne

Hong Kha TRUONG, moniteur d’auto-école, fait une pause dans un café, assis sur un petit tabouret typique du Vietnam.

L’interview a lieu au bord d’une des grandes routes qui traversent Hanoï. Comme d’habitude, un brouillard épais donne l’impression d’être enveloppé dans un rêve : ici, en cette saison hivernale, on voit rarement un ciel bleu comme en France. A cause du temps, certes, mais aussi à cause de la pollution. 

Hong Kha TRUONG prend une pause dans son travail - il est moniteur d’auto-école - pour répondre à nos questions. Il nous offre même un thé vert. Nous nous asseyons dans un café improvisé au bord du terrain où il fait rouler ses élèves. Et c’est QUYNH Huong Do, professeure de français, qui joue les interprètes. Merci à eux deux !

Alors, le code de la route est-il bien respecté au Vietnam ? A écouter Hong Kha TRUONG, le moniteur d’auto-école que nous interviewons, oui. Mais au moment de traduire sa réponse, QUYNH Huong Do, la professeure de français, sourit. Selon elle, le code de la route n’est pas respecté ! 

Attention, chers globe-reporters, cela arrive parfois quand on cherche des informations dans un article : une personne dit une chose et une autre personne dit autre chose. Chacun défend son point de vue, c’est ainsi ! 

Voilà pourquoi les journalistes doivent croiser les sources, interviewer différentes personnes, pour essayer de dégager une information fiable. Alors, d’après vous, comment savoir si le code de la route est vraiment respecté au Vietnam ?

 

Sources photographiques

Quynh Huong Do, professeure de français, a pris un thé avec nous pour faire la traduction. C’est sa voix que vous entendez dans les sons !
Quynh Huong Do, professeure de français, a pris un thé avec nous pour faire la traduction. C’est sa voix que vous entendez dans les sons !
Quynh Huong Do, professeure de français, a pris un thé avec nous pour faire la traduction. C’est sa voix que vous entendez dans les sons !
Quynh Huong Do, professeure de français, a pris un thé avec nous pour faire la traduction. C’est sa voix que vous entendez dans les sons !
Après l’interview, Hong Kha Truong reprend le travail ! Les élèves attendent le verdict du moniteur d’auto-école.
Après l’interview, Hong Kha Truong reprend le travail ! Les élèves attendent le verdict du moniteur d’auto-école.
Quynh Huong Do, professeure de français, a pris un thé avec nous pour faire la traduction. C’est sa voix que vous entendez dans les sons !
Quynh Huong Do, professeure de français, a pris un thé avec nous pour faire la traduction. C’est sa voix que vous entendez dans les sons !
Après l’interview, Hong Kha Truong reprend le travail ! Les élèves attendent le verdict du moniteur d’auto-école.

Sources sonores

  • A quel âge peut-on passer son permis de conduire voiture ?

  • Quelle proportion de la population vietnamienne a son permis voiture ?

  • A combien le permis de conduire revient-il ? Qu’est-ce que cela représente pour un jeune actif ?

  • Quelles sont les épreuves proposées pour obtenir son permis de conduire ?

  • Existe-t- il un permis de conduire pour les deux roues ? Si oui, pour l,ensemble des deux roues ?

  • Un code de la route est probablement enseigné. Depuis quand a-t- il été mis en place ? Est-il bien respecté ? Sous quelle forme peut-il apprendre ? La circulation en est-elle plus facile avec sa mise en place ?

  • Y a-t- il une initiation au code de la route à l’école pour les vélocylcistes ?

  • Quelles sont les premières causes d’accident sur la route ?

  • Qui sont les premières victimes d’accident sur la route ?

  • Quels sont les plus gros motifs d’infraction ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • CLEMI
  • Fondation SNCF
  • Ambassade de France au Vietnam
  • Institut Français du Vietnam