« L’anonymat sur Internet n’existe pas », Jean-Marc Bourguignon

Publié le 1er janvier 2018

Jean-Marc Bourguignon se définit comme « activiste avec un H » puisqu’il travaille beaucoup sur le problème du hackage et sur les méthodes pour s’en protéger. Il répond aux questions sur le darknet des globe-reporters Ada, Can, Mahmut, Berraksu, Zeynep et Arda du lycée Saint-Benoît d’Istanbul.

Culture et sciences

Quand un journaliste rencontre un interlocuteur, par exemple Grégoire Pouget qui a expliqué aux globe-reporters « qu’Internet ne pose pas de nouveaux problèmes, mais démultiplie des problèmes qui existent déjà » et que tout s’est bien passé, il ne faut pas oublier, avant de le quitter, de lui demander s’il connaît d’autres personnes susceptibles de donner un point de vue intéressant. Les « spécialistes » connaissent bien les gens qui travaillent sur les mêmes thématiques qu’eux et ont toujours des contacts à partager. C’est comme cela que nous sommes entrés en contact avec Jean-Marc Bourguignon.

Nous avons profité d’un passage de Jean-Marc Bourguignon à Paris (il habite en province) pour le rencontrer dans un café de la Place de la République. Malgré son train qui est arrivé en retard et plusieurs rendez-vous, Jean-Marc a pris le temps de partager son expérience avec les globe-reporters.

Jean-Marc Bourguignon et Grégoire Pouget lors d’une présentation de Nothing2hide - copie d’écran

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter ?

  • Selon les règles européennes, la protection de la vie privée est-elle garantie ?

  • Est-ce que ces règles de sécurité et la protection de la vie privée sont respectées par les sites sur Internet ?

  • Si on utilise un pseudo sur Facebook par exemple, est-ce que notre anonymat est vraiment respecté ?

  • Est-ce que le fournisseur d’accès peut voir tout notre historique ?

  • Qu’est-ce que le darknet ?

  • Si une personne va sur le darknet, est-ce qu’elle peut être punie par la loi en Europe ?

  • Si une personne consulte un site jugé dangereux comme le site d’une organisation terroriste est-ce que le fournisseur d’accès a le droit de partager ses informations ?

  • Si les fournisseurs le droit de divulguer des informations, est-ce qu’il n’y pas une contradiction avec le droit d’avoir une vie privée sur Internet ?

  • Question bonus : Que faut-il attendre de l’Europe sur ces sujets ?

  • Question bonus : Vous avez créé l’association Nothing2hide. Quel sont ses objectifs ?