Pour batîr la paix en RDC, il faut construire des écoles. Une interview d’Yvette Neema Mushigo

Publié le 5 avril 2014

Yvette Neema Mushigo est une juriste connue dans la ville de Bukavu et dans les villes et communautés de la province du Sud Kivu. Elle fait le point sur la situation des conflits armés avec les globe-reporters du collège Camille Claudel, de Paris.
Son expérience et sa connaissance de la situation politique et géopolitique l’amène à nous expliquer les questions qui versent sur le conflit au Sud Kivu.

2013/2014 - RDC

Maître Yvette est une femme de terrain. Elle a sillonné le Sud et le Nord Kivu pendant des années en tant qu’agent humanitaire pour aider des femmes et des enfants victimes de la guerre.

JPEG - 111.1 ko
Yvette Neema Mushigo © Globe Reporters 2014

Elle a aussi travaillé pour la réinsertion socioéconomique des enfants qui étaient associés aux forces et groupes armés. Aujourd’hui, elle travaille sur des projets concernant la sécurité des femmes et des enfants dans le Sud Kivu.

Pour écouter une autre interview d’Yvette, cliquez ICI.

Zip - 16.4 Mo
Télécharger les documents.

Sources sonores

  • Au plus fort du conflit, combien étaient-ils ?

  • Comment s’est déclenchée cette guerre entre le gouvernement et ceux qu’on appelle les rebelles en 2004 et en 2012 à Bukavu ?

  • Pourquoi la région du Kivu est-elle souvent le théâtre de guerres et de conflits ? Est-ce la seule région de RDC à subir cette situation ?

  • Présentation.

  • Quelles sont les conséquences les plus dramatiques de ces conflits pour la population ?

  • Qui sont les rebelles ? Que veulent-ils ? Par qui sont-ils armés ?

  • Y a-t-il des enfants soldats engagés dans ces conflits ? Si oui environ combien ?

  • Y a-t-il une paix possible ?