Ahl al Kah ou le street art tunisien engagé

Publié le 20 mars 2015

L’artiste Elyes Mejri est un des fondateurs du collectif Ahl al Kah. Il répond aux questions des globe-reporters et parle de l’art en Tunisie de la colonisation à nos jours.

Culture et francophonie

JPEG - 161.9 ko
Projet avec les enfants du village de Mazzouna

Dans le détail, voici des projets du mouvement et les liens vers leurs photos

- Les albums photos du mouvement Ahl al Kahf

- Projet avec des enfants de la cité ettadhamen (les enfants ont peint le fond)

- Projet avec les enfants du village de Mazzouna, près de Sidi Bouzid (dans l’intérieur du pays) autour des textes de l’auteur tunisien Mehadheb Sbouï originaire de ce village (« la réelle présence est une présence dans l’absence »)

- Projet sur les murs de l’ENS (école normale supérieure) de Tunis

- Vidéoprojections sur les murs du ministère de l’intérieur en février 2012, un an après la révolution (sans autorisation / la police a tenté d’intervenir sans trouver les street artistes)

- Projection d’un lapin sur les murs du ministère de l’intérieur à Tunis avec la citation du poète arabe Abou al Taieb Al Moutanabi Citation « C’est l’ère des lapins » (critique du pouvoir)

Zip - 23.1 Mo
Télécharger les documents

Sources sonores

  • Pourriez-vous vous présenter s’il-vous-plaît ?

  • Quand ce mouvement a-t-il été créé ? Existait-il avant la révolution ?

  • Que dénoncez-vous dans cet « orientalisme » ?

  • Quel est le rôle de l’art en Tunisie ?

  • Quelle est la place de l’art au quotidien en Tunisie ? Est-il accessible ?

  • Quelles sont les idées de Ahl al Kahf ?

  • Quels matériaux utilisez-vous dans vos oeuvres de rue ? Quelle apparence prennent-elles ?

  • Quels sont les autres thèmes récurrents de votre travail ?

  • Quels sont les messages que vous essayez de faire passer ?

  • Qui peut pratiquer des activités artistiques en Tunisie ?

  • Vous avez justement mené des actions dans les quartiers défavorisés.

  • Vous signez vos oeuvres de rue sous le signe Ahl al Kahf, qu’est-ce que cela signifie ?

Téléchargements

Les partenaires de la campagne

  • Institut français de Tunisie
  • APTF