Parole au Réseau européen contre le racisme

Publié le 2 janvier 2018

Julie Pascoët est chargée de plaidoyer pour le Réseau européen contre le racisme (ENAR), une organisation basée à Bruxelles qui milite contre le racisme à travers l’Europe. Elle répond aux globe-reporters du lycée Saint-Benoît, à Istanbul.

Vivre ensemble

Les associations disposent le plus souvent d’un site web avec les différents moyens de les contacter. Mais pour avoir un rendez-vous avec Julie Pascoët nous ne sommes pas passés par le site de l’ENAR.

En 2016, lors de la saison 1 de Bruxelles, cœur européen, nous sommes entrés en contact avec Seyma Gelen de l’association Citoyennes musulmanes. Pour diverses raisons, nous n’avions pas pu nous rencontrer, mais comme tous les bons journalistes, nous avions conservé le contact. Nous l’avons donc à nouveau sollicité, mais comme elle n’était pas en Belgique, elle nous a suggéré de contacter son amie Julie Pascoët.

Sources photographiques

Julie Pascoët est Française. Elle travaille et vit à Bruxelles et est chargée de plaidoyer au sein de l’ENAR (European Network Against Racism)
Julie Pascoët est Française. Elle travaille et vit à Bruxelles et est chargée de plaidoyer au sein de l’ENAR (European Network Against Racism)
L’ENAR ne traite pas uniquement de l’islamophobie, mais de toutes les formes de racisme. L’organisation travaille aussi beaucoup sur la question migratoire et les obstacles à l’immigration dans les pays européens.
L’ENAR ne traite pas uniquement de l’islamophobie, mais de toutes les formes de racisme. L’organisation travaille aussi beaucoup sur la question migratoire et les obstacles à l’immigration dans les pays européens.
L’ENAR a publié un rapport sur les discriminations faites aux femmes musulmanes en Europe. Ce rapport est issu de huit rapports nationaux (Allemagne, Belgique, Danemark, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède), basés sur des recherches et des entretiens. Téléchargez le communiqué de presse de l’association à ce sujet et regardez la vidéo sur leur site (en anglais)
L’ENAR a publié un rapport sur les discriminations faites aux femmes musulmanes en Europe. Ce rapport est issu de huit rapports nationaux (Allemagne, Belgique, Danemark, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède), basés sur des recherches et des entretiens. Téléchargez le communiqué de presse de l’association à ce sujet et regardez la vidéo sur leur site (en anglais)
Le communiqué de presse
Le communiqué de presse
Fin du communiqué de presse
Fin du communiqué de presse
Julie Pascoët est Française. Elle travaille et vit à Bruxelles et est chargée de plaidoyer au sein de l’ENAR (European Network Against Racism)
L’ENAR ne traite pas uniquement de l’islamophobie, mais de toutes les formes de racisme. L’organisation travaille aussi beaucoup sur la question migratoire et les obstacles à l’immigration dans les pays européens.
L’ENAR a publié un rapport sur les discriminations faites aux femmes musulmanes en Europe. Ce rapport est issu de huit rapports nationaux (Allemagne, Belgique, Danemark, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni et Suède), basés sur des recherches et des entretiens. Téléchargez le communiqué de presse de l’association à ce sujet et regardez la vidéo sur leur site (en anglais)
Le communiqué de presse
Fin du communiqué de presse

Sources sonores

  • Pouvez-vous vous présenter et nous parler de l’ENAR ?

  • Y a-t-il un cadre législatif contre les discriminations religieuses en Europe ?

  • Est-ce que les lois à ce sujet sont différentes d’un pays à l’autre ?

  • Que font les gouvernements européens pour éviter toute forme de discrimination ? Quelles sont leurs marges de manœuvre ?

  • Y a-t-il encore des exemples de discriminations religieuses en Europe ? Y a-t-il un écart entre le cadre légal et les faits ?

  • Est-ce qu’il y a une augmentation du nombre de discriminations religieuses en Europe ?

  • Est-ce que ces discriminations visent essentiellement la religion musulmane ?

  • Est-ce que les discriminations posent des problèmes d’ordre public ?

  • Quelles sont les mesures prises par les gouvernements européens pour lutter contre la radicalisation ?

  • Quelles sont les mesures prises contre l’importation de mouvances religieuses extrémistes ?

  • Peut-on pratiquer sa religion au travail dans tous les pays européens ?

  • Question bonus : est-ce que le port du voile est autorisé en Belgique ?

  • Comment les minorités se défendent-elles contre les discriminations ?

  • Est-ce que dans certains pays européens, les préjugés sur la religion peuvent avoir un impact sur la politique migratoire ?

  • Question bonus : à titre personnel, comment ressentez-vous la situation ?

  • Avez-vous un message pour les globe-reporters ?